Le Cambodge est, par tradition, une terre de cinéma : grâce notamment à son " roi cinéaste ", S.A.R Norodom Sihanouk, qui a produit depuis 1965 plus de 30 films ; et au réalisateur Rithy Panh, plusieurs fois sélectionné au Festival de Cannes (Les Gens de la Rizière, S21, Les Artistes du Théâtre Brûlé) et primé dans de nombreux pays. 

Le Cambodge offre une large palette de lieux de tournage qui évoque l'Asie et l'exotisme : ses splendides paysages de rizières ; le célèbre site d'Angkor, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1992, le charme encore souvent intact de ses villes coloniales, des rives du Tonlé Sap et du Mékong ; ou des lieux encore méconnus, pagodes et sites angkoriens et dont la magie peut inspirer des histoires nouvelles… 

Le Cambodge, c'est aussi une fenêtre sur une Asie à la fois traditionnelle et résolument moderne, blessée par l'Histoire mais forte de son passé glorieux et de sa jeunesse bouillonnante. Au symbole d'Angkor succède celui de Phnom Penh, ville surprenante dans son rythme discontinu et son unité architecturale. L'image surannée du " pays du sourire " subsiste  à la ville comme à la campagne, par la joie de vivre et la gravité mêlées qui éclairent les visages glanés sur les images.
 
La Commission du Film du Cambodge, en partenariat avec le Département du Cinéma du Ministère de la Culture, ouvre ses portes aux productions du monde entier. Ensemble nous avons conçu ce site pour faciliter le travail des réalisateurs étrangers dans l'environnement du Cambodge contemporain qui entre dans un ère nouvelle.
 
Bienvenue au Cambodge.
 
 

  Téléchargez la plaquette de la CFC ici